Le site du Théâtr'enfant
Accueil du site > Théâtr’enfant : l’association > Théâtr’ado > Le répertoire du Théâtr’ado > Le songe d’une nuit d’été (vidéo + diaporama) 2000

Le songe d'une nuit d'été (vidéo + diaporama) 2000

De William Shakespeare

Thésée, duc d’Athènes, et Hippolyte vont célé­brer leur mariage. Pour fêter l’événement, Bottom et d’autres arti­sans veu­lent leur offrir une repré­sen­ta­tion théâ­trale. Ils choi­sis­sent une forêt aux envi­rons de la ville pour leurs répé­ti­tions. Mais voici qu’arri­vent deux amou­reux, Lysandre et Hermia. pour­sui­vis par Démétrius qui aime Hermia et par Héléna, qui aime Démétrius. . .


Le songe (2000) IMG/flv/songe.avi.flv
Le songe d’une nuit d’été Théâtr’ado

Distribution des rôles

Rôle Acteur
Thésée Céline Lebigot
Obéron Victorien Gonin
Hippolyte, Titania Anaïs Loison, Maud Gilliers puis Marie Trubino
Lysandre Aurélie Cottaz
Hermia Laetitia Buisson
Démétrius Lucie Lecointe
Héléna Cécile Trubino
Puck Christophe Gillet
Lecoin Emilie Decressin
Bottom, Pyrame Mickaëlle Jouault
Etriqué, un elfe, le lion Florelle Naneix
Flûte, un elfe, Thisbé Elsa Coulombel puis Elodie Cottaz
Groin, un elfe, le mur Aurélien Nany et Agnès Quatrevaux
Famélique, un elfe, la lune Marie Cowez puis Coralie Guibert
  • Mise en scène : Colette Rivaud et Jean-Pierre Decressin
  • Mise en lumière : Dany Astié

Le pro­jet

« Oser mon­ter un Shakespeare ? » Telle fut long­temps l’inter­ro­ga­tion des met­teurs en scène du Théâtr’ado ? Après des essais réus­sis et reconnus dans des uni­vers aussi dif­fé­rents que ceux de J. Tardieu, R. Queneau, R. de Obaldia, J. Giono, J. Prévert et l’aspi­ra­tion des acteurs à tra­vailler un texte clas­si­que, l’envie s’est impo­sée de mon­trer un « objet théâ­tral » capa­ble d’être lu et regardé comme com­plet.

Un repro­che quel­que­fois signi­fié au Théâtr’ado de Sardent était d’uti­li­ser trop sou­vent le nez de clown, les facé­ties et les pitre­ries, ce qui en soi ne peut être jugé, mal­gré tout, comme fon­da­men­ta­le­ment répré­hen­si­ble. Mais il est vrai que ce désir du jeu avec mas­que (car le nez rouge en est un) pou­vait sem­bler vou­loir cacher une défi­cience du jeu d’acteur. C’était faire fi de l’emploi des mas­ques dans l’his­toire du théâ­tre. C’était oublier qu’avec ou sans nez, les ado­les­cents de la troupe sont avant tout des acteurs, ama­teurs cer­tes, mais capa­bles de sen­tir, de vivre et de faire pas­ser des émotions, d’uti­li­ser har­mo­nieu­se­ment, poé­ti­que­ment ou uti­li­tai­re­ment leur corps pour la même fina­lité. C’était oublier qu’ils avaient déjà prouvé l’aisance de leur jeu afin de redon­ner vie à Anne Franck, de per­met­tre à Hortense de se plon­ger de nou­veau dans l’eau vive.

Avec le « songe d’une nuit d’été », on allait voir ce que l’on allait voir, on allait enfin juger sur pièce.

Et le juge­ment des spec­ta­teurs est égal au plai­sir que les acteurs ont eu à cher­cher, à peau­fi­ner et à par­faire leur rôle. Les réac­tions sont simi­lai­res aux ins­tants de bon­heur vécus lors des répé­ti­tions ou, actuel­le­ment, sur la scène. Car le public accro­che aux par­tis-pris, à la mise en scène, au décou­page du texte clas­si­que, aux jeux de décors et de lumiè­res.

Le pro­jet abouti est reconnu enfin comme un véri­ta­ble et bel objet théâ­tral ! Et pour­tant, les far­ces et pitre­ries de Puck l’enchan­teur, les bouf­fon­ne­ries gro­tes­ques et grand-gui­gno­les­ques de Bottom l’arti­san sont rele­vées avec un plai­sir évident, alors que sont mal­heu­reu­se­ment moins remar­qués la jus­tesse et la finesse de ton des autres acteurs et l’exploit d’un l’emploi « contre nature » des jeu­nes ado­les­cen­tes endos­sant des rôles d’amou­reux ?

Il fau­drait pou­voir remer­cier Skakespeare pour les qua­li­tés et les riches­ses d’un texte qui per­met à ces jeu­nes acteurs d’être reconnus, de « pas­ser dans la cour des grands » tout en gar­dant leur sta­tut d’ama­teur : c’est à dire qui aiment et culti­vent l’art théâ­tral ?

Diaporama

Image 1 sur 11

Image 2 sur 11

Image 3 sur 11

Image 4 sur 11

Image 5 sur 11

Image 6 sur 11

Image 7 sur 11

Image 8 sur 11

Image 9 sur 11

Image 10 sur 11

Image 11 sur 11

Documents joints



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Accueil | Mentions légales Réalisation: deambulations.eu
© Théâtr'enfant 2008-2009